Du moulin à vent à l’éolienne…

L'ancêtre de l'éolienne est le moulin à vent L'exemple le plus connu est le moulin à vent utilisé par le meunier pour la transformation du blé en farine.

En 1888, Charles F. Brush construit une grande éolienne pour alimenter sa maison en électricité, avec un stockage par batterie d'accumulateurs.

La première éolienne « industrielle » génératrice d'électricité est mise au point par le Danois Poul La Cour en 1890. Dans les années suivantes, il crée l'éolienne Lykkegard, dont il vend soixante-douze exemplaires en 1908.

Une éolienne expérimentale de 800 kVA fonctionne de 1955 à 1963 en France, à Nogent-le-Roi dans la Beauce. Elle avait été conçue par le Bureau d'études scientifiques et techniques de Lucien Romani et exploitée pour le compte d'EDF. Simultanément, deux éoliennes Neyrpic de 130 et 1 000 kW furent testées par EDF à Saint-Rémy-des-Landes (Manche). Il y eut également une éolienne raccordée au secteur sur les hauteurs d'Alger (Dély-Ibrahim) en 1957.

Cette technologie ayant été quelque peu délaissée par la suite, il faudra attendre les années 1970 et le premier choc pétrolier pour que le Danemark reprenne les installations d'éoliennes.

Aujourd'hui, la puissance éolienne mondiale s’élève à 72 628 MW (13 394 MW de plus par rapport à 2005). En 1996, elle était de 6 115 MW.

Elle est répartie entre l’Europe (66,8 %), l’Amérique du Nord (18 %), l’Asie (12,7 %) et le reste du monde (2,5 %).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site